« Le taux de chômage a encore augmenté au mois de janvier 2014. C’est une hausse de 0,3 % qui est enregistrée par Pôle Emploi, ce qui signifie que 8.900 Français supplémentaires se trouvent sans emploi.

Le ministre du Travail nous demande de ne « pas regarder les chiffres au mois le mois ». Malheureusement la tendance n’est guère plus encourageante. Depuis octobre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A est passé de 3,275 à 3,316 millions, un nouveau record. Sur un an, ce chiffre a connu une progression de 4,4 % !

Cette progression constante est révélatrice de l’échec du gouvernement à proposer des solutions concrètes : il est temps pour le Gouvernement de réagir ! Mais il prône l’immobilisme : Jean-Marc Ayrault veut « persévérer sans faiblir » ; Michel Sapin se contente d’insister sur les futures réformes et sur les chiffres positifs de ce mois de Janvier. Certes, Monsieur le Ministre, le chômage des jeunes se stabilise, mais ils sont encore un demi-million à chercher un emploi. Et combien dans cette catégorie des moins de 25 ans n’ont qu’un contrat précaire ? Combien disposent d’un contrat d’avenir qui limite mécaniquement le chômage sans améliorer leur insertion professionnelle ?

Les socialistes s’étonnent que la courbe du chômage n’ait pas obéi à leurs suppliques. Il faut qu’ils prennent leurs responsabilités et abandonnent des politiques qui, à l’évidence, ne portent pas de fruit. »

Articles recommandés