“Le front guerrier islamiste contre l’Europe est à deux heures d’avion de Paris, c’est tout !” Retrouvez mon interview pour Nouvelles de France suite à mon déplacement en Serbie fin août 2016.

Au cours de ce séjour, « j’ai bien entendu la crainte majeure des responsables politiques serbes avec lesquels j’ai pu m’entretenir : voir disparaître les Serbes de Bosnie au profit des musulmans qui aujourd’hui dirigent la fédération bosniaque depuis Sarajevo. Et voir disparaître ensuite la Serbie elle-même, au premier motif que leurs principaux amis sont russes ce qui déplaît à une Union Européenne dont les intérêts sont « téléguidés » depuis Washington. On touche là un problème grave et préoccupant. Pourquoi ? Parce que derrière ce jeu géopolitique de tous les dangers se cachent les intentions et la volonté de Bruxelles de favoriser l’expansion et l’implantation de l’Islam en Europe. C’était là le principal motif de ma visite que de vérifier sur place et auprès des protagonistes cette hypothèse, pour le moins tragique. »

Pour lire l’intégralité de l’interview, cliquez ici.

Articles recommandés