La basilique du Sacré Coeur, dont l'entrée a été profanée dans la nuit du 18 au 19 mars

Jean-Frédéric POISSON, député des Yvelines et président du Parti Chrétien Démocrate, condamne avec la plus grande fermeté la profanation du Sacré-Cœur de Montmartre :

« S’attaquer à la Basilique de Montmartre, c’est s’attaquer à la France.

Erigée à l’issue de la guerre de 1870, plus que toute autre église, cette basilique incarne l’unité de notre nation.

Ces profanations et autres attaques contre l’Eglise Catholique se multiplient dans un silence de plomb de nos institutions et de nos dirigeants. Prenons garde à ne pas sous-estimer ces évènements qui de par leur régularité et leur violence mettent en péril la cohésion nationale et menacent la communauté chrétienne de France. J’attends la condamnation la plus ferme des autorités françaises et adresse toute ma solidarité à l’égard de la communauté chrétienne de Montmartre et de l’ensemble des parisiens. »

Articles recommandés