Tous unis pour le mariage : conférence de presse le 10 janvier à l’assemblée

Par
Dans Médias

A l’occasion de la sortie de l’ouvrage « Tous unis pour le mariage »  (toutes les informations sur  http://lepcd.fr/tous-unis-pour-le-mariage-2/), j’ai tenu une conférence de presse le jeudi 10 janvier à l’Assemblée Nationale avec plusieurs autres contributeurs : Philippe Ariño, André Benayoun, le professeur Guillaume Drago et le père Cédric Burgun.

Nous avons présenté les intentions principales de ce livre : apporter au débat des éléments que le gouvernement refuse de donner, et répondre à l’attente de l’opinion publique, qui souhaite s’exprimer et être éclairée (les réunions publiques organisées par les parlementaires font salle comble : celle que j’ai animées à Vannes le 8 janvier et à Grenoble le 9 janvier ont rassemblé respectivement 600 et 300 personnes.)

Le sujet du mariage pour tous est un sujet civilisationnel et anthropologique, qui touche tout le monde, et sur lequel tout le monde doit pouvoir donner son avis. C’est pourquoi le livre « Tous pour le mariage » est réalisé par des personnes de tous horizons : psychiatres, politiques, philosophe juristes, simples citoyens…

Au cours de cette conférence, nous avons évoqué la dénaturation du mariage, qui ne comporterait plus les notions de procréation et de différenciation des sexes, l’hypocrisie du gouvernement, qui se sert de ce projet de loi pour masquer son incapacité à répondre aux principales difficultés des Français (l’emploi, le logement…), le coup de force démocratique dont nous sommes victimes ( pourtant, François Hollande s’était engagé à ce qu’aucun projet de loi de société ne soit présenté sans débat !)

Nous avons réitéré notre demande d’organiser un référendum national. Non, les Français n’ont pas voté pour cette mesure lorsqu’ils ont élu François Hollande !L’élection n’a jamais valu approbation de chacun des points du programme du candidat. De plus, les discussions autour de ce projet de loi ont éveillé les consciences et permis à de nombreux Français a priori favorables de prendre conscience des difficultés et des dérives de ce projet de loi.

Les Français doivent pouvoir faire entendre leur voix ! Ensemble, défilons dimanche pour réclamer ce référendum !

Articles recommandés