« La France manque de courage au Moyen-Orient » – Entretien avec Famille Chrétienne

Par
Dans Actualités, Médias

Famille_chrétienne.svg

Entretien pour Famille chrétienne

Mgr Audo, cardinal d’Alep, et Mgr Garmou, évêque chaldéen d’Iran, ont été reçus par le groupe d’études sur les chrétiens d’Orient à l’Assemblée nationale, le jeudi 2 juin. Dans une interview à Famille chrétienne, je suis revenu sur cette rencontre et sur l’incapacité de la diplomatie française à défendre les chrétiens d’Orient. 

Que vous ont dit Mgr Audo et Mgr Garmou  lors de votre rencontre à l’Assemblée nationale ?

Ils nous ont exprimé leurs inquiétudes car ils voient chaque jour la présence des chrétiens se tarir peu à peu. Mgr Audo nous a exposé la situation extrêmement préoccupante des chrétiens de Syrie, dont plus de la moitié a fui le pays en cinq ans à cause des violences et de l’insécurité. Alep comptait 160 000 chrétiens en 2011 et n’en compte plus que 30 000 aujourd’hui.

Mgr Audo et Mgr Garmou ont été clairs : pour eux, la disparition progressive des chrétiens d’Orient ne semblent pas inquiéter les Occidentaux. Je ne peux pas vraiment leur donner tort. Les deux prélats se montrent par ailleurs très dubitatifs quant à la manière dont les Occidentaux traitent la crise actuelle au Moyen-Orient. Ils ne sont pas convaincus sur le fait que la guerre soit la seule réponse possible. En Syrie, Mgr Audo plaide de tout cœur pour une solution politique. C’est aussi ma position.

Les politiques français ont-ils pris la mesure de l’enjeu que représente la présence des chrétiens au Moyen-Orient ?

Non ! Et si j’ai une conviction c’est bien celle-là. Il y a une ignorance totale de la part des gouvernants sur cette question. Ils ne se rendent pas compte de l’importance du maintien des chrétiens en Orient, que ce soit sur le plan civilisationnel que sur le plan de l’équilibre des forces dans la région. Cette ignorance est irresponsable… Lire la suite sur le site de Famille Chrétienne.

Articles recommandés