« Quand on prétend défendre le droit international (comme Emmanuel Macron), la moindre des choses c’est qu’on le respecte soi-même »

« A vouloir s’aligner sur la position des Saoudiens et des Qataris, on fait encourir à la région des risques de déséquilibres et de violence accrue, dont l’Europe elle-même et peut être le monde entier, pourraient être les victimes »

Articles recommandés