Barrage de Sivens, ou la fermeté à géométrie variable du Gouvernement !

Par
Dans Actualités

Alors que le Premier Ministre dénonce abusivement un « apartheid » à la française, la zone de non droit installée par des fascistes verts autour du barrage de Sivens perdure.

A cet endroit, les forces de l’ordre sont interdites d’accès ! A cet endroit, les journalistes sont contrôlés – et il faut rappeler que deux d’entre eux ont été blessés il y a quelques mois.

A cet endroit, les Français ne peuvent circuler librement.

Et le Gouvernement indique, par le biais de Madame Royal, que l’ordre pourra être rétabli lorsque les élus locaux auront trouvé pour ce barrage une solution ! Un renoncement de plus !

Autant dire que ce Gouvernement a une conception à géométrie variable de l’ordre public.

Il est grand temps, par respect pour les forces de l’ordre, pour le droit, et pour l’ordre public, que l’autorité de l’Etat soit rétablie à Sivens. Il y va également de la crédibilité du Gouvernement sur tous les autres sujets de sécurité intérieure. »

 

Articles recommandés