Discours de politique générale de M. Valls : pas de vision, donc pas de relance possible !

Par
Dans Actualités

 

Le seul point positif du discours du Premier ministre est qu’il aura respecté le temps annoncé de 45 minutes.

C’est le seul engagement qu’il tiendra. Les annonces formulées par le Premier ministre sont situées dans des temps trop lointains et avec des moyens inexistants.

S’ajoutent à cela deux dangers : la volonté de raboter le pouvoir d’achat des familles et les moyens des collectivités locales. Ces mesures iront contre la liberté des Français et renforceront le poids de l’Etat en France et dans la crise.

La volonté affichée est donc claire : non pas redresser la France en faisant les efforts nécessaires, mais faire revenir au bercail un électorat de gauche qui a fui les urnes le 30 mars dernier.

C’est bien peu, mais ce sera déjà trop difficile.

Articles recommandés