Antifas, Sivens, Notre-Dame-des-Landes : le Gouvernement doit lutter contre la violence gauchiste !

Par
Dans Actualités

Dure semaine pour Manuel Valls. Après le 49-3 à l’Assemblée nationale, les fascistes de Notre Dame des Landes et ceux de Sivens rappellent l’extrême gauche au bon souvenir des socialistes. Comme d’habitude, ils cassent.

On apprend que les « Antifas » sont impliqués dans la profanation du cimetière de Sarre-Union.

La vraie réponse d’autorité consisterait à évacuer manu militari les pseudo-manifestants des aéroports et des barrages, et à dissoudre sans délai le groupuscule Antifa.

Le vrai soutien aux forces de l’ordre, ainsi qu’une défense authentique de la République ne sont pas compatibles avec la complaisance affichée par le Gouvernement à l’égard de cette extrême gauche qui n’entend pas renoncer à la violence comme mode d’expression.

Mais la faiblesse du Gouvernement est si manifeste ces temps-ci que les provocations incessantes encore à l’œuvre à Nantes et à Toulouse aujourd’hui risquent fort de durer.

Je pense ce soir aux policiers et aux Français qui ont subi ces violences et que l’Etat, malgré les coups de menton et les regards noirs, ne veut pas protéger, par faiblesse et sans doute aussi par calcul !

Articles recommandés