[INTERVIEW] Un sentiment de délire liberticide │ BOULEVARD VOLTAIRE

Par
Dans J'en parle

Le chef de l’État vient de s’adresser aux Français. Ces mots étaient extrêmement forts et ces décisions extrêmement dures. Quelle impression générale vous a donnée ce discours ?

Ce discours était sans surprise avec un sentiment de délire liberticide et de démagogie de campagne électorale. L’imposition du pass sanitaire puis de la vaccination obligatoire pour tous nous font entrer dans un état de dictature sanitaire que j’annonce et que je dénonce depuis quelques mois. Quant aux mesures annoncées sur le plan social, il a envoyé des signaux très clairs à son électorat pour maintenir son socle. Il fera sa réélection sur le dos de la  des Français. C’est proprement inacceptable. En d’autres temps, cela relèverait de la Haute Cour…

Retrouvez l’intégralité de cette tribune ici.

Recent Posts