Liberté de manifester pour tous !

Par
Dans Actualités

J’ai été choqué de la manière dont la préfecture de police de Paris a traité le dossier de la manifestation du 24 mars organisée par le collectif « La Manif Pour Tous ».

Le déroulement totalement pacifique des manifestations du 17 novembre et du 13 janvier aurait dû suffire à dissiper toute crainte liée à la sécurité des personnes ou à d’éventuels débordements.

De plus, il est absolument scandaleux que le préfet de police ait attendu les tout derniers jours pour interdire un évènement déclaré depuis plusieurs mois. On ne peut pas, dans ces conditions, reprocher à certains citoyens de voir dans ce calendrier une volonté délibérée de poser le plus de problèmes possible aux organisateurs de la manifestation, voire de la faire annuler !

Je souhaite également rappeler au ministre de l’Intérieur, qui a accusé mon collègue et ami Hervé Mariton de « jouer au martyr », que la seule Manif Pour Tous a déjà fait l’objet de deux arrêtés préfectoraux d’interdiction sur six manifestations déclarées, sans qu’aucun débordement n’ait jamais été à déplorer. Ce n’est pas jouer au martyr que de dénoncer l’interdiction d’un évènement sans raison valable.

On apprend à l’instant que la manifestation aura finalement lieu sur l’avenue de la Grande Armée, et je réaffirme que j’y participerai !

Articles recommandés