Prix Nobel de médecine 2012 : la recherche éthique est récompensée

Par
Dans Actualités

Jean-Frédéric Poisson, Député des Yvelines, se réjouit de l’attribution du Prix Nobel de médecine 2012 au japonais Shinya Yamanaka et au britannique John B. Gurdon pour leurs découvertes sur les cellules souches.

« Ces Professeurs ont montré la possibilité de développer des cellules pluripotentes à partir de cellules adultes : ces cellules présentent des avantages comparables à ceux des cellules souches embryonnaires, sans l’inconvénient éthique lié au fait de manipuler des embryons », déclare Jean-Frédéric Poisson.

« De telles découvertes rendent la proposition de loi du sénat visant à autoriser la recherche sur l’embryon et sur les cellules souches embryonnaires totalement caduque et dénuée de tout intérêt. Au point qu’il est légitime de penser qu’elle est seulement portée par des préoccupations idéologiques, sans aucun fondement ni scientifique ni thérapeutique. »

Recent Posts