Suspension de séance pour la conférence de presse de M. Hollande : inacceptable !

Par
Dans Uncategorized

Le jeudi 16 mai à 16h, la Présidente de l’Assemblée nationale a demandé la suspension de la séance pour que tout le monde assiste à la conférence de presse du Président de la République. Cette décision relève d’une confusion des pouvoirs absolument inacceptable et d’un manque de respect total du travail parlementaire. Retrouvez ci-dessous le rappel au règlement que j’ai adressé à la Présidente de l’Assemblée nationale :

« Mon rappel au règlement se fonde sur l’article 58, alinéa 1.

Vous avez annoncé, madame la présidente, que la séance serait suspendue entre 16 heures et 16 heures 45 à la demande du Gouvernement pour qu’il soit possible d’assister à la conférence de presse du chef de l’État. Cette demande est sans précédent. Je ne me souviens pas qu’un tel type de requête ait été jamais formulé. Elle me paraît très irrespectueuse des parlementaires ici présents, mais aussi du Parlement en général. Quel que soit le respect que je porte au chef de l’État, je ne vois pas en quoi son intervention à la télévision serait un motif suffisant pour suspendre les travaux du Parlement, à moins que le Gouvernement ne nous précise une fois pour toutes que, jusqu’à tel ministre de l’ordre protocolaire, le Parlement interrompra son travail à chaque fois qu’il ou elle prendra la parole à la télévision pour une conférence de presse. Un tel procédé relève au minimum d’une confusion entre les pouvoirs et d’une atteinte à leur séparation, au pire d’un manque total de respect à l’égard de l’institution parlementaire. Nous protestons vivement contre cette méthode, ce qui ne changera sans doute rien à la suspension de séance, mais il fallait que cela soit dit car dans un monde où, paraît-il, le chef de l’État garantit le respect de tous les acteurs sociaux et politiques dans la République française, j’y vois là une atteinte qu’il fallait dénoncer. « 

Articles recommandés