Jean-Frédéric POISSON, député UMP-PCD des Yvelines et Secrétaire National de l’UMP en charge de l’emploi s’insurge devant le projet de délocalisation du centre d’appel du STIF.

Par
Dans Actualités

Alors que les plans sociaux se multiplient et que la rentrée s’annonce pour le moins tendue, la région Ile-de-France annonce sans vergogne la délocalisation de 80 emplois au Maroc.

On aurait pu penser que le Président de la République prendrait ses responsabilités. Il n’en est rien. Il botte en touche en affirmant qu’il n’est « pas favorable à une surenchère protectionniste mais que le travail en France doit prévaloir ».

L’art de faire primer l’exception sur le principe.

Il est surprenant qu’un Gouvernement cautionne tacitement cette délocalisation alors qu’il fustigeait il y a encore quelques jours le patron de PSA, employeur depuis 200 ans en France, qui essaye de protéger ses emplois.

Une fois de plus ce Gouvernement démontre qu’il n’a aucune vision économique, aucun projet pour la France et que les effets d’annonce l’emportent sur la cohérence.

Le pouvoir socialiste excelle dans l’art d’improviser…Mais l’improvisation conduit souvent à l’imprécision et l’imprécision à la faute.

J’en profite pour remercier le Président de la République de ses efforts pour faire baisser le chômage…au Maroc !

Recent Posts