LA REPUBLIQUE NON-EXEMPLAIRE DE MR HOLLANDE

Par
Dans Actualités

Dans les nombreux rendez-vous de campagne qui sont organisés depuis 10 jours, je redis avec constance que je ne crois absolument pas en la capacité du projet « Hollande » à remettre la France sur les rails, ni sur le plan socio-économique, ni sur le plan éthique, ni sur aucun autre plan.

Et j’ajoute que la perspective de 5 années de socialisme dans cette ambiance ne peut évidemment pas me rassurer.

Ces derniers jours, les socialistes eux-mêmes apportent de l’eau à notre moulin. Les candidats de la droite et du centre aux élections législatives expliquent que le pire serait la concentration des pouvoirs aux mains de la gauche. Vous trouvez que c’est exagéré ? Demandez à Laurent Gerra et Eric Zemmour ce qu’ils en pensent.

Le premier a été prié d’imiter le moins possible le Président de la République (visiblement à la demande de sa compagne), et le second n’aura plus de micro aux vacances, parce qu’il a été trop direct à l’égard de Madame Taubira, Garde des Sceaux.

Ces épisodes s’ajoutent à quelques « discrétions médiatiques » qui laissent craindre une criante différence de traitement entre ce qu’a subi le Président Sarkozy et ce que le nouveau Président aura à connaître. La ministre de la francophonie dort au Martinez (un des palaces les plus chers de la Côte d’Azur), on ressort un rapport officiel montrant que la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche aurait été complice de malversations, et on attend le prochain… Avons-nous entendu « l’institution » s’indigner ??? Faut-il alors considérer que la pratique du « deux poids – deux mesures » est devenue la norme ?

C’est cela la « république exemplaire » voulue par le nouveau Président de la République ? Les leçons de morale et de maintien du matin démenties par les comportements de l’après-midi ? Un traitement partial de l’information complété par quelques tentatives de bâillonnement pour faire taire les opposants les plus vindicatifs ?

Cette république-là n’est pas exemplaire, et les Français ne l’ont certainement pas voulue.

Nous n’en voulons pas non plus. Et nous devons le dire dans les urnes.

Bon lundi de Pentecôte à toutes et à tous.

Jean-Frédéric POISSON

Recent Posts