La spoliation des classes moyennes, c’est maintenant !

Par
Dans Actualités

Monsieur Jean-Frédéric POISSON, Député UMP-PCD des Yvelines et Secrétaire national en charge de l’emploi à l’U.M.P. s’insurge contre l’amendement Eckert visant à revenir rétroactivement sur l’exonération des heures supplémentaires. L’amendement du rapporteur général Christian ECKERT prévoit de donner un effet rétroactif à la fin de l’exonération des heures supplémentaires. Non seulement, la mesure annoncée portait en elle une attaque vers les classes moyennes et ouvrières mais là ce n’est plus une attaque, ça devient de la spoliation. Plus de 9 millions de salariés bénéficient de cette exonération. Par définition, ce ne sont pas des cadres supérieurs ou dirigeants mais plutôt les classes moyennes. Le fait de conférer un caractère rétroactif à cette mesure ajoute au surréalisme l’idéologie. Alors que les familles ont planifié leur budget pour l’année 2012 en fonction du droit existant, c’est la douche froide en plein été. Les quelques centaines d’euros gagnées par leur labeur leur sont confisquées par les socialistes. Alors quand Monsieur Eckert nous promet pour l’automne des mesures « d’atténuation », on croit rêver. La semaine prochaine, l’opposition toute entière saura faire bloc pour empêcher ces mesures confiscatoires pour les classes moyennes et ouvrières. Nous ne laisserons pas tomber les classes moyennes.

Recent Posts