Recherche sur l’embryon : un débat tronqué

Par
Dans Actualités

Ce mardi 16 juillet,  le texte autorisant la recherche sur l’embryon a été votée à l’Assemblée nationale.

Les parlementaires ont été contraints, selon la volonté du gouvernement, à un « vote bloqué » qui consiste à ne voter que sur l’article unique, sans prendre en compte les 300 amendements déposés et défendus par l’opposition. Décidément, ce gouvernement a bien peu de considération pour ceux qui ne pensent pas comme lui… Le refus d’organiser un débat citoyen sur une loi qui relève clairement d’états généraux sur la bioéthique en est aussi le signe !

Le débat a également été tronqué à l’Assemblée. Encore une fois, le gouvernement a voulu faire passer cette proposition de loi passage en catimini, à la sauvette et en force.

La discussion devait commencer jeudi 11 juillet : elle a été avancée au dernier moment au mercredi 10 et a débuté à 23h. Etait-ce vraiment une heure pour débuter l’examen d’un texte sur l’embryon ? Le débat et l’enjeu sont tels que nous pouvons appeler ça du mépris !

Ce jour est un triste jour pour notre pays : une maltraitance supplémentaire a l’égard de la dignité humaine, et une atteinte grave de plus aux symboles de notre pays.

Articles recommandés